La Gibson Les Paul

Nous voici sur le fameux modèle Les Paul ! Et qui dit Les Paul, dit Gibson.Le modèle est bien sûr imité dans d’autres marques, mais les seuls autorisés à l’appellation Les Paul c’est bien Gibson.

C’est du lourd !! au sens propre comme au sens figuré d’ailleurs car en général les Les Paul sont très lourdes même si depuis quelques années, Le corps n’est plus complètement plein au grand dam de certains puristes des modèles plus anciens.

Cette guitare a vu le jour au début des années 50, juste après la sortie de La Telecaster, la planche à pain, de chez Fender. Etant donné le succès de la Fender, il fallait riposter et le premier modèle Les Paul est né de la collaboration de Gibson avec un certain musicien que l’on surnommait ….Les Paul….son véritable nom était trop compliqué.
Une guitare au corps plein comme les Fender, plus petite que les Gibson Hollow body mais pas aussi fine et plate que la Fender, histoire de conserver la différence.

Donc voici comment est née une légende. Car même si les Fender Stratocaster et Telecaster sont également des legendes, il faut bien avouer que la Gibson Les Paul a quelque chose en plus. D’un point de vue renommée en tout cas…Le reste est une histoire de goût et vous connaissez le mien…je prefère Fender.

Pour citer quelques musiciens ou groupes célèbres emblématiques de cette guitare, je dirai Led Zeppelin et Slash de Guns and Roses….parmi évidemment beaucoup d’autres. En France, on a Paul Personne par exemple.

La constitution de la Les Paul

Elle est différente des Fender. C’est une guitare dont le corps est plus épais, rond et bombé (à l’image des Gibson Archtop ES335) et possède un seul pan coupé pour faciliter l’accès aux aigus. Si sur les Stratocaster ou Telecaster on avait de l’aulne ou frêne, on trouvera sur les Les Paul des bois un peu plus lourd. Sur les modèles US, le corps est en acajou massif et une table, rapportée sur le corps, est en érable.
Le manche est large en général. On trouvera plusieurs largeurs mais ce n’est pas forcément le manche de guitare le plus confortable, il faut dire. Il est souvent en acajou et est collé au corps au contraire des Fender pour lesquelles il est vissé. Le manche collé, c’est plus esthétique, certes, mais surtout cela accentue encore le sustain.
La touche est palissandre ou ébène. Somme toute classique.

La finition

est sur les modèles US très bonne évidemment avec un chevalet Tune-o-matic en général qui permet un réglage précis de la longeur de chaque cordes, des mécaniques à bains d’huile, glover souvent. Deux doubles micros humbucker mais aussi des simples P90 sont les pickups les plus fréquents.
Comparativement à une Fender, les mécaniques sont réparties de chaque côté de la tête.
Une guitare en fait, assez symétrique, en dehors du pan coupé.

Le son

Si les Telecaster et Stratocaster ont des sons assez cristallins voire claquant pour la Telecaster (le twang comme disent nos amis anglais), autant dire que l’acajou c’est ce qui donne la rondeur et le sustain du son des Les Paul. La table en érable permet de limiter l’effet « baveux » de l’acajou. On a donc une guitare avec un son beaucoup plus chaleureux.
Les micros P90 ou les doubles bobinages humbucker permettent aussi d’accentuer l’écart avec les fender et d’avoir également des sons saturés beaucoup plus lourds et puissants.

J’avais dit que la Stratocaster était assez polyvalente mais plutôt rock et blues avec souvent des jeux assez léchés, fins…avec la Gibson on sera rock et blues …ah ?….mais en plus lourd, plus puissant, plus saturé.
Comparons Clapton et Dire Straits avec Gary Moore et Led Zeppelin par exemple. Les premiers sur Stratocaster, les seconds sur Gibson….je crois que c’est clair, non ?
On peut aussi comparer le son de Gary Moore avec celui de Steve Ray Vaughan. ce dernier jouant sur stratocaster plutôt.

Les gammes et budgets

Chez Gibson  évidemment la forme de La Les Paul a été reprise maintes et maintes fois mais limitons nous aux vraies Les Paul …
Cette guitare existe en fabrication Chinoise, coréenne, sous le nom de Epiphone.
Epiphone c’est une ancienne marque US rachetée par Gibson ……ah zut je sais plus quand….bref peu importe…. en tout cas quand Gibson a décidé de délocaliser la production des guitares.

Evidemment même topo que pour Fender (vs les Squier), les Gibson de fabrication US progresseront avec le temps au contraire des petites soeurs Epiphone.En termes de MODELES, on trouvera en résumé les Les Paul Standards, les Customs, les Studio, les Junior, les Deluxe, les Classic…..
Ce sont les finitions qui différencient ces guitares.
La Custom étant par exemple le haut de gamme avec de l’accastillage plaqué or et originellement en finition noire.
La Classic étant un modèle avec de « mini humbucker » qui sont des doubles bobinages mais occupant l’espace d’un simple.
La Junior avec un corps plus plat et La Special, une junior équipée de 2 simples bobinages
La version standard étant le modèle au colori Sunburst…même si maintenant on a d’autres coloris et des Customs en Sunburst aussi
On trouve encore des variantes dans tout cela avec 2 ou 3 micros, des micros simples, des micros plus puissants ou alors un corps sans plaque en Erable devant….etc ..etc.
Peu importe tout cela, on parle là de la mythique guitare Les Paul de chez Gibson.
Guitare mythique et guitare de collection car en effet, il doit y avoir uin bon nombre de modèles dans certains coffres….

Voilà en résumé pour la Gibson Les paul. On pourrait sûrement en dire d’avantage mais je vous laisse de la place pour commenter….Je suis sûr que Sarssipius, Nelio ou Courmantel auront quelque chose à raconter 😉

Quelle forme de guitare folk choisir ?
Guitares Boucher : Libérez l’artiste qui est en vous