La Stratocaster

Encore un modèle de guitare emblématique de Fender et qui passe les années sans prendre une ride…on ne peut pas tous en dire autant.
On peut dire que c’est la petite soeur de la telecaster car elle est dérivé de cette dernière. Certains musiciens de l’époque (années 50) voulaient une guitare avec plus de jouabilité, d’accessibilité aux aigus et un troisième micro. La première strat’ a vu le jour en 1954.

C’est une guitare souvent utilisé par les guitaristes de rock mais du rock souvent un peu plus léché, un peu propre du type Dire Straits, Pink Floyd…Pour parler de groupes récents
A ce sujet Mark Knopfler, le légendaire leader de Dire Straits, a été mon premier guitare héros et reste pour moi un des meilleurs porte parole de la guitare Stratoscaster…et de son son cristallin en clean.
Bien sûr cette guitare est également très bien adapté pour le blues, Eric Clapton en est un bon témoin.
Hendrix jouait également beaucoup sur une Fender Stratocaster.

En général, ceux qui jouent de cette guitare ont des positions plus hautes sur le corps et ont un jeu moins…comment dire… « bourrin » que ceux qui jouent avec une Telecaster, un jeu plus fin, la Fender Stratocaster est également plus polyvalente qu’une Telecaster car dans sa version normale, elle est équipée de 3 micros en simple bobinage ce qui permet d’avoir 5 positions différentes (grave, grave + medium, medium, medium + aigu, aigu).
Sur certains modèles (les HSS), on pourra trouver un double bobinage a niveau du chevalet. L’intérêt est de pouvoir un peu plus pousser la distorsion de son ampli. une version un peu plus costaud qu’avec les 3 simples.

En termes de versions différentes, chez Fender, c’est le même topo que pour la Telecaster; on les classe donc en 4 catégories :

– Les Squier Stratocaster Affinity
No comment, on se demande pourquoi fender qui fait des si bonnes guitares, a sorti ce modèle….passez s’il vous plaît.

– les Squier Stratocaster Standard
Ce que j’aime ici, c’est la qualité de fabrication. On sait bien que l’on a pas un instrument « à vie », bien sûr, mais la justesse, la finition et la jouabilité sont au rendez-vous.

– Les Fender Stratocaster Mexique
Là ça commence à être sérieux, ces modèles vont beaucoup mieux vieillir que les Standard. On n’est pas encore dans la fabrication US mais c’est quand même de très bonnes guitares. Si les guitaristes qui vous ont donné envie de vous y mettre et d’investir s’appellent Hendrix, Knopfler, Gilmour ou même M (histoire de mettre un français, Madame!!!), et si votre budget est dans ces eaux là, n’hésitez plus, foncez.

– les Fender Telecaster US (ou American)
Ce sont des guitares que l’on achète pour l’évolution qu’elles auront dans le temps…C’est le trop du top en Stratocaster. La Mexique en puissance 2. Le budget doit suivre mais là vous l’avez à vie.

D’un point de vue bois, on retrouve la même chose que les telecaster.
les Stratocaster sont en bois assez léger. Du peuplier pour les bas de gamme et de l’aulne ou du frene pour les autres gammes. Pas trop lourde par rapport a un Les paul par exemple.
Le manche est souvent en érable et la touche en palissandre (couleur bois) ou érable.
le manche est vissé également comme sur la telecaster et au contraire des Les Paul de chez Gibson par exemple.

Pas grand chose à rajouter sur cette guitare. Il faudrait ensuite entrer dans le détail de chacun des modèles. En quoi la American Standard diffère de l’Armerican Standard Deluxe…

Quelques formes originales de guitare folk
La guitare basse électrique