Les Blues Breaker

une fois branchée, cette pédale est ultra efficace. Evidemment orientée blues, elle pourra ravir aussi les rockeurs.

Ce n’est certes pas un énorme overdrive, mais elle dégage un bon dynamisme, une belle attaque et une belle rondeur de son. Vous pourrez aller du son crunchy à une distorsion suffisante pour les solos guitares. J’ai essayé cette pédale avec une Fender Telecaster et un ampli Fender Blues deluxe, autant vous dire que j’étais pour le moins bien équipé pour obtenir du très de cet pédale.

Dans le même registre de pédale, j’avais aussi essayé la RAT de chez Pro CO. On préfère la précision de la BluesBreaker.Et même si on pourra aller plus loin avec la RAT qui est également excellente, l’équilibre graves-aigus est peut-être meilleur….enfin plus à mon goût plutôt … sur la Blues Breaker.

Le seul bémol que j’y mettrai c’est le manque de sustain. Ceci étant probablement en partie dû aux simples micros de ma telecaster.

En dehors des réglages classiques disponibles (soit drive, tonalité et volume), la possibilité d’utiliser la pédale en mode boost permet, si vous avez notamment un ampli à lampes, de pousser votre ampli dans ses retranchements et d’obtenir un grain de son détonnant !! et étonnant. Le tout sans pousser le volume de votre ampli. Intéressant et notamment en son clair sur mon Fender Blues Deluxe où on arrive à choper le crunch de l’ampli beaucoup plus vite.

D’autant plus qu’en termes de prix, elle est certainement une des pédales au meilleur rapport qualité prix du marché du moment.

Quelques formes originales de guitare folk
La guitare basse électrique