La guitare basse électrique

La Basse : un instrument rythmique

Si la guitare est à la fois rythmique et mélodique, il faut insister sur le caractère essentiellement rythmique de la basse.
Pour connaître quelques profs ou anciens profs de basse, j’ai souvent entendu dire qu’à la basse si tu te trompes de note, il est possible encore de reconnaître le morceau. Par contre, si tu te trompes de rythme cela devient quasiment impossible.
Donc oui on pourrai faire des notes à la basse mais est-ce bien suffisant ? NON.
La basse est beaucoup plus proche de la batterie que de la guitare par exemple. Le couple basse/batterie est vraiment primordial.

4, 5 ou 6 cordes ?

La plus courante est la basse 4 cordes généralement accordée en Mi, la, ré, sol.

Les basses 5 cordes (Si, mi, la, ré, sol) sont apparues dans les années 80 car il y avait à cette époque beaucoup de groupes avec des synthés et comme le synthé descend jusqu’au Do grave, il fallait équilibrer avec les basses qui se sont vues ajouter une 5ième corde, le Si grave.
Ensuite cette basse 5 cordes s’est popularisée avec des groupes comme Pink Floyd …qui cherchaient du gros son et aussi par les groupes Métal.

Les basses 6 cordes sont configurées ansi, Si, mi, la, ré, sol…et un do aigu. Une basse finalement assez peu utilisée ou alors par les performers qui eux cherchent d’ailleurs parfois plus à faire des solos de dingues et donc à détourner la basse de sa fonction principale….des guitaristes frustrés selon certains ou des vrais artistes et virtuoses selon d’autres.

Les formes

En termes de formes, à contrario de la guitare ou on a des formes standards ou mythiques (Les Paul, Telecaster, SG….), ce n’est pas exactement le cas pour la basse.
Même si on peut trouver une basse de forme SG ou LP chez Gibson, c’est quand même très peu recherché car peu de bassiste ont joué la dessus.

La plupart des bassistes recherche avant tout le son qu’ils ont dans la tête ou dans l’oreille donc les sons joués par les autres…c’est à dire la Jazz bass ou la Precision Bass…on tourne toujours un peu autour de ces 2 types qui ont pour origine la marque Fender.

La rickenbacker, en photo, serait une des seules exceptions de forme qui se retrouve un peu plus.

La Rickenbacker

Les bois

On trouvera, un peu les mêmes bois que sur les guitares…normal se sont aussi des guitares, non ?
Donc de l’acajou chez gibson, du tilleul…et souvent, because Fender, du frêne et de l’aulne.
Chez Rickenbacker, les basses sont en érable.

Basse passive ou active
Passive ou active, ce n’est ni mieux ni moins bien. Une Fender Jazz bass US, une Precision bass US sont passives et ce sont 2 monstres.

Sur une basse passive, Standard Jazz bass par exemple, on a un volume pour le micro grave, un volume pour le micro aigu et une tonalité qui quand elle est au maximum donne le son « normal » de la basse. Si on baisse la tonalité, on enlève des aigus ce qui donne l’impression qu’il y a plus de grave.

Fender American

Sur une basse active, on peut aussi avoir un volume pour chaque micro bien que souvent on ait qu’un seul volume. Par contre on trouvera un sélecteur micro 3 positions, soit le grave, soit l’aigu, soit les deux. Ce qui finalement revient au même que la passive. La différence réside dans le fait qu’on a une pile (souvent 9V) qui alimente une électronique qui permet de rajouter des graves ou des aigus.

Voyez la différence, sur une active, on enlève des aigus pour plus de grave. Sur une active, on rajoute du grave. On a même parfois des électroniques à 3 voies (grave,medium,aigus)

Le son est probablement moins naturel sur les basses actives que passives lorsque  l’on joue avec l’électronique. Mais il est potentiellement beaucoup plus polyvalent.

Ce n’est donc ni mieux, ni moins bien. C’est juste différent. Le reste est une question de goût.

C’est probablement intéressant pour les bassistes cherchant du gros son ou alors de la polyvalence comme pour les musiciens d’orchestre de variété pour ce dernier cas car ils pourront aller du jazz, au rock en passant par le blues, le métal et…la variété.

Quelques formes originales de guitare folk
Choisir sa guitare – les critères de choix (3/3)