Les claviers Workstation

Un Workstation c’est donc une station de travail.
Non sérieusement, le nom en lui même est assez évocateur. C’est un vrai outil pour travailler la musique et surtout la composer ou l’arranger.

Au lieu d’avoir votre piano numérique, votre synthétiseur, votre séquenceur, votre arrangeur….Vous pouvez n’avoir qu’un seul appareil qui fait tout. C’est le principe.

Un conseil que l’on pourrait donner c’est de bien réfléchir à l’utilité d’acheter un workstation.
Evidemment, si vous ne cherchez qu’un piano numérique (un clavier avec touches marteau et des super sons de piano), ou un synthétiseur, passez votre chemin. Des instruments spécialisés seront plus adaptés et plus performants.
Mais si vous êtes compositeur, et non encore équipé en séquenceur et Cie, allez donc jetez un coup d’oeil à ce type de machine.
Si à la fois vous jouez sur scène (piano ou du synthé) et que vous composez également, c’est aussi un type de matériel qui peut vous être utile.

Trois grandes fonctions en général dans une workstation : le séquenceur (type Cubase sur ordinateur), le synthétiseur et le clavier (et ses sons). On les trouve parfois en 88 touches (comme un piano) et en toucher lourd ou marteau.
D’autres fonctions peuvent également être couplées comme l’arrangeur, le sampleur… . Parfois d’ailleurs, il n’y a pas de clavier.

Une workstation est en général assez chère.

Les Yamaha Motif (6, 7, 8 ) sont également de célèbres Workstations entre 2000 et 3000 euros même si au départ, les Motif étaient plus des synthétiseurs.

Les claviers arrangeurs
Comment choisir son clavier